14ème Concours
de Photographie Sous-Marine
Monaco
2017
23 et 24 septembre

6ème "Regards d'Enfants sous la Mer"
été 2017

Organisés par le CESMM,
Club d'Exploration Sous-Marine de Monaco.



Lors de la présentation au public du film documentaire sur la vie sous-marine « Le Monde du silence » en 1956 par le Commandant Cousteau et Louis Malle remporte la Palme d’or au Festival de Cannes et l’Oscar aux Etats-Unis.

Il faut garder en mémoire que c’est un autre français qui inventa et développa la photo sous-marine, le biologiste Louis Boutan en 1893.
A cette époque il fabriqua avec son frère une boîte étanche pour un appareil à plaques de verre et devant les résultats encourageants ils construisent un nouvel appareil plus important pouvant contenir des plaques de verre de 18 x 24 cm. Véritable exploit technologique et surtout la performance de réaliser les prises de vues en milieu naturel avec un scaphandre à casque, les fameux pieds-lourds.

C’est en 1860 que l’on emploie pour la première fois le terme de scaphandre autonome. Il n’est pas destiné en premier pour la plongée mais pour éviter l’asphyxie aux mineurs lors des coups de grisou dans les mines.
D’ailleurs, Jules Verne s’en empara pour le Capitaine Némo dans son livre « 20 000 lieus sous les mers ». C’est en 1943 que Jacques-Yves Cousteau et Emile Gagnan mettent au point le système d’un détendeur qui est utilisé encore de nos jours.

Si la plongée sous-marine bénéficie des dernières évolutions technologiques pour la rendre plus aisée, la photographie sous-marine, grâce à l’avènement des appareils photographiques numériques, permet au plus grand nombre d’accéder à cette activité.

Malgré tout, les contraintes sont présentes et amplifiées, la stabilité du plongeur, la gestion de la lumière naturelle et artificielle, et la durée de la plongée à observer font qu’une prise de vue sous-marine est toujours difficile à réaliser.